Organisation des activités

Le réseau ORPHEE s’organise autour de quatre workpackages (cf. Figure 1) :

  • Activité 1 : ORPHEE, un réseau national pour le développement d’une recherche au cœur des grands défis internationaux en e-éducation
  • Activité 2 : ORPHEE, un réseau national de formation et d’expérimentation au cœur des grands défis internationaux en e-éducation
  • Activité 3 : ORPHEE, un réseau national pour le transfert des résultats de la recherche en e-éducation
  • Activité 4 : ORPHEE, gestion de projet et pilotage du réseau

WPs orphée

Figure 1 : Organisation des Activités

La difficulté n’est pas tant de faire adhérer les acteurs à l’idée d’un réseau national avec des antennes régionales (cf. marques d’intérêt des entreprises, des pôles de compétitivité, des laboratoires), mais plus de faire vivre le réseau. Les instruments au service  de la vie du réseau sont donc des éléments clés à prévoir dès la mise en place pour que les acteurs trouvent intérêt à consulter ce qui est mis à disposition de la communauté /à contribuer sur la durée.

Le schéma explicite le fait que dans le cadre de l’activité 4 seront mis en place des instruments qui ne sont pas au service d’une seule activité mais qui seront transversaux aux différentes activités sur toute la durée du projet. Par  exemple :

  • Les instruments de type événements sont prévus au service de l’activité 1, mais ils servent aussi l’activité 2 (formation des acteurs) et l’activité 3 (orientations données aux entreprises, collectivités, …)

  • Les instruments de type plateforme de mutualisation Web 2.0 sont là pour créer du lien entre le volet expertise (activité 1) et les acteurs (doctorants, entrepreneurs).  Ils servent en particulier l’activité 3 mais peuvent aussi contribuer à nourrir l’activité 2 (volet formation).

  • Les instruments de type formation doctorale, guilde, etc. servent en priorité l’activité 2, mais servent aussi l’activité 3 (terminologie, dictionnaire, thésaurus, concepts, verrous, solutions utiles aux entreprises) et s’appuient sur l’activité 1 (questions clés de recherche).

Les instruments sont donc pensés de manière transversale en amont  du projet,  puis affinés et évalués sur toute la durée du projet  (via l’activité 4).